Les Voies Romaines


Les voies romaines (viae en latin) étaient très développées. Rome avait un réseau routier très étendu qui s'étendait du nord de l'Angleterre au sud de l'Egypte durant l'Empire romain. À son apogée, le réseau routier de Rome attaignait une longueur totale de 85000 km!

Comment les voies romaines étaient construites et comment elles étaient entretenues

Les voies romaines étaient très avancées et très fiables pour leur temps. Durant le Moyen Age, les meilleurs routes étaient celles qui avaient été construites lors de l'Empire romain. Jusqu'au début du 19ème siècle, le réseau routier romain était le plus vaste et le plus fiable en Europe. Il fut utilisé pendant plus de 1000 ans! Certaines de ces routes romaines sont encore en usage aujourd'hui.

Pour construire ces voies, les Romains creusaient d'abord une longue fosse suivant une trajectoire spécifique déterminée par un arpenteur. La fosse était remplie de roches, de sable ou de gravier. Une couche de béton était ensuite versée sur les roches. Puis la route était pavée à l'aide de grandes dalles rocheuses polygonales. Une couche mince de béton était ajoutée pour rendre la surface de la route complètement plate (oui, la surface des routes était plate et les routes romaines que nous observons aujourd'hui ont une surface usée). Cette construction rendait les routes romaines très fiables. Elles pouvaient résister au gel et aux inondations en raison de la couche de roches ou de gravier en-dessous des pavés. En particulier, elles pouvaient durer très longtemps et avaient besoin de très peu d'entretien.

Les lois des Douze Tables (remontant à environ 450 avant J.C.) précisaient que les routes devaient être de 2,45 mètres de large lorsqu'elles étaient droites et de 4,90 mètres de large lorsqu'elles étaient courbées. Cela explique pourquoi les routes furent construites aussi droites que possible afin d'éviter des coûts de construction plus élevés. Les voies romaines, et en particulier les voies principales, allaient en ligne droite.

Les voies étaient construites par le gouvernement romain et prenaient également le nom du censeur qui était en charge de les construire. Cependant, l'entretien était laissé aux provinces et aux magistrats locaux. On demandait également aux propriétaires des terrains sur lesquels passaient les routes de contribuer aux réparations (en général, ils devaient payer 50% du coût).

roman road pompei

Voie romaine à l'extérieur de la porte de Pompéi

De nombreux types de routes

A l'époque romaine, il y avait, comme aujourd'hui, de nombreux types de routes. Il y avait des routes locales (par exemple les viae vicinales) qui n'étaient souvent pas pavées, par exemple les routes reliant les petits villages. Il y avait les routes principales, l'équivalent de nos autoroutes, qui connectaient les villes et les grandes villes et aussi les bases militaires. Ces routes allaient en ligne droite, à travers les collines et les rivières. Elles étaient pavées, elles avaient des fossés de drainage et elles étaient souvent flanquées par des sentiers. À l'apogée de l'Empire romain, il y avait 29 routes principales autour de Rome atteignant tous les coins de l'Empire.

Les péages et les aires de service

De nos jours, les infrastructures routières sont construites principalement pour des raisons économiques, afin de faciliter la circulation des biens et des personnes. Au temps de l'époque romaine, les routes étaient construites principalement à des fins militaires, pour permettre le mouvement rapide des légions et pour mieux contrôler les territoires recemment conquis.

Néanmoins, les routes jouaient un rôle économique important pusqu'elles facilitaient la circulation des marchandises et des personnes. Tout comme nos routes de nos jours, les routes principales à l'époque romaine avaient des péages. Les péages se situaient souvent sur les ponts ou aux portes de la ville. Les routes principales étaient également utilisées par des facteurs qui transportaient le courrier. Contrairement à de nos jours, le travail de facteur était dangereux, les facteurs étant souvent la cible de criminels.

Les voies romaines avaient des aires de service ou mansiones (ce qui signifie «lieux de séjour») construites par le gouvernement à des intervalles réguliers (habituellement des intervalles d'environ 25 à 30 kms). Ces aires de service servaient des boissons et parfois de la nourriture. Il y avait aussi l'équivalent de nos aires de repos. Cependant, ces aires de repos avaient une mauvaise réputation et étaient souvent fréquentées par des prostituées et des voleurs. Le commerce se developpait généralement autour de ces mansiones et parfois de petites villes naissaient autour d'elles. Il y avait parfois des camps militaires à proximité et des villas construites pour des fonctionnaires haut-placés.

Les repères

Les voies romaines avaient aussi des repères. De lourdes colonnes étaient placées sur des bases rectangulaires solidement ancrées dans le sol. Ces colonnes étaient d'une hauteur de 1,50 mètres et de 50 centimètres de diamètre et chaque colonne pesait 2 tonnes! Le kilométrage était indiqué à la base de la colonne. La distance jusqu'au centre de Rome et des informations concernant les fonctionnaires qui avaient construit et/ou réparé la voie et quand ils l'avaient construite étaient indiquées au niveau du milieu de la colonne. Initialement, le centre officiel de Rome se situait dans le Forum romain, mais durant le règne d'Auguste, le miliarium aureum ("le repère d'or" en latin) près du temple de Saturne représentait le centre officiel de la ville. Le miliarium aureum était un monument de bronze qui indiquait les distances entre Rome et toutes les grandes villes de l'empire.


Faits incroyables sur les voies romaines
  • À l'apogée de l'Empire romain, il y avait au total 400000 kilomètres de routes (principales et locales), et notamment 85000 km de routes pavées.
  • Il n'y avait pas de routes serpentines dans les montagnes mais des routes très pentues qui allaient en ligne droite.
  • Le courrier pouvait atteindre une distance de 80 kilomètres en 24 heures.
  • Les chariots et les carrosses étaient interdits dans les villes et les environs des villes, sauf durant la nuit.




Retour des voies romaines à la Page d'Accueil

us flag french flag




roman cuisine cover small



buy ancient roman coins