Mines Romaines


Les mines romaines étaient vraiment très avancées pour leur temps. Les Romains furent les premiers à utiliser une technologie sophistiquée pour miner les dépôts de minéraux tels que le fer, le cuivre, l'étain, le plomb ou l'or. Le fer avait des utilisations variées. Il était utilisé pour fabriquer des outils et des armes. L'étain et le cuivre étaient utilisés pour fabriquer du bronze. L'argent et l'or étaient utilisés pour les bijoux et la monnaie. Parfois, les décisions importantes concernant la politique étrangère étaient basées sur les besoins de l'Empire en ressources minérales. Par exemple, César envahit l'Angleterre en partie pour avoir accès aux riches gisements d'étain dans le pays.

Il y avait de nombreuses formes d'exploitations minières, les principales formes étant l'exploitation minière de surface et l'exploitation minière profonde. L'exploitation minière de surface était la plus commune. Les Romains localisaient des veines de minéraux à la surface en libérant un flux puissant d'eau . Ils construisaient des aqueducs qui pouvaient parfois être très longs pour amener l'eau des rivières et les recueillir dans de grands réservoirs. Ensuite, l'eau était libérée de ces réservoirs, ce procédé étant connu sous le nom de "hushing" (ou lessivage du sol).

Différentes méthodes et techniques utilisées dans l'industrie minière romaine

L'autre méthode d'exploitation minière, l'exploitation minière profonde était la plus difficile, la plus coûteuse et la plus dangereuse. Elle était seulement utilisée pour extraire les minéraux de grande valeur tels que l'argent et l'or. Les mineurs Romains creusaient des tunnels. L'un des tunnels était un tunnel vertical pour ventiler la mine et pour extraire le minéral. La dynamite n'existait pas à l'époque et les Romains mettaient parfois le feu à l'intérieur du tunnel pour affaiblir la roche et extraire les minéraux précieux. La méthode utilisée pour mettre le feu était vraiment très dangereuse car le tunnel pouvait s'écrouler et les mineurs pouvaient mourir d'asphyxie.

Les mineurs romains utilisaient des outils tels que des marteaux de pierre pesant jusqu'à 5 kilos, des piquets et des barres de fer. Ils frappaient avec leurs marteaux pour briser la roche. Ils utilisaient des seaux de bois pour enlever le minerai. Ils utilisaient aussi des sacs en cuir et portaient des sandales et des tuniques avec des tabliers en cuir pour proteger leurs jambes. Ils avaient aussi des lampes à pétrole, car il faisait très sombre à l'intérieur du tunnel. Notons que les mineurs travaillaient parfois presque tous nus quand ils étaient très profond sous la terre et que les températures à l'intérieur des tunnels pouvaient être très élevées.

Les Romains construisaient aussi des moulins à vent ou à eau pour écraser l'extrait de minerai et pour filtrer les métaux précieux tels que l'or.

Mines romaines visibles aujourd'hui

Il reste très peu de mines romaines qui sont encore visibles aujourd'hui. Les sites les plus impressionnants et encore visibles sont les mines de Dolaucothi en Angleterre où les Romains exploitaient les gisements d'or et utilisaient des aqueducs pour amener l'eau de de ruisseaux et de rivières lointaines. Une autre mine romaine encore visible (meme si il reste tres peu de la mine de l'époque) est la mine de Rio Tinto en Espagne qui était utilisée pour extraire du cuivre.

 


Retour des Mines Romaines à la Page d'Accueil