La mort de Lucrèce et la naissance de la République romaine

Elle s'appelait Lucrèce. C'était une femme belle et vertueuse et l'épouse de Lucius Tarquinius Collatinus, un commandant de l'armée romaine. Les gens qui la connaissaient avaient une haute opinion d'elle et appréciaient sa gentillesse, sa loyauté et sa beauté.

Un roi brutal

Nous sommes au 6ème siècle avant JC et Lucius Tarquinius Superbus est le septième et dernier roi de Rome. Tarquinius Superbus ou Tarquin le Superbe provenait d'une lignée de rois étrusques qui régnaient sur Rome depuis des siècles. Il était le fils (ou petit-fils) de Lucius Tarquinius Priscus, le cinquième roi de Rome et était marié à la fille de Servius Tullius, le sixième roi de Rome: Servius Tullius avait marié ses deux filles, Tullia Major (Tullie l'Aînée) et Tullia Minor (Tullie la Jeune), respectivement à Tarquin et à son frere Arruns afin d'éviter d'autres conflits dans la monarchie. Tullia Minor était ambitieuse alors que son mari Arruns, qu'elle finira par haïr, ne l'était pas. Tarquin était lui aussi très ambitieux et il conspira pour assassiner son frère aîné et sa femme, Tullie l'Aînée. Apres le meurtre horrible de leurs frères et soeurs, Tarquin et Tullie la Jeune se marièrent.

jean bardin tullia

Tullia fait passer son char sur le corps de son père
Jean Bardin (ca. 1765) CC-PD-Mark

L'ambitieuse Tullie persuada alors son mari d'assassiner son propre père afin d'usurper le trône. Selon les dires de l'époque, à son retour de la Curie où son mari fut finalement declaré roi, elle vit le corps de son père étendu mort dans la rue. Son cocher frémit et arrêta les chevaux fougueux, mais Tullie saisit alors les rênes à la place de son cocher et roula sur le corps ensanglanté de son père. Le sang de son père éclaboussa son char et ses vêtements.

Sous Tarquin le Superbe la brutalité et la décadence fleurirent. Tarquin n'hésitait pas à utiliser la violence pour maintenir le pouvoir. Il ne respectait pas le Sénat et la plupart des traditions romaines. Alors que lui et ses proches se consacraient au plaisir, ses acolytes menaient des campagnes de meurtre politique pour éliminer toute opposition. Tarquin mis à mort un certain nombre de sénateurs et diminua considérablement l'influence et l'autorité du Sénat. Les Romains qui avaient fini par accepter la lignée de rois étrusques, se mirent à haïr tout ce que les Étrusques representaient. Le ressentiment était très fort.

En 509 av. JC, le roi était en guerre avec les Rutuli (de l'ancien mot italique "rudhuli" signifiant "les blonds"). Les Rutuli étaient très riches et Tarquin voulait récolter le butin de guerre croyant que ce butin apaiserait les Romains. Il tenta de prendre d'assaut la ville d'Ardea, la capitale des Rutuli (située à 35 km au sud de Rome). Sans succès dans sa tentative, il assiégea la ville.

Le viol de Lucrèce