Les Esclaves Romains

Contrairement à la croyance populaire, les esclaves romains ne faisaient pas seulement du travail peu qualifié et n'étaient pas tous traités de façon brutale. Certains esclaves étaient très instruits, un grand nombre d'entre eux étaient cuisiniers, enseignants, comptables et même médecins! Certains esclaves étaient très bien pris en charge par leur maître: ils étaient bien nourris, ils avaient un hébergement confortable et ils pouvaient sortir pour s'amuser, par exemple au circus.

Les esclaves pouvaient même détenir des biens et utiliser ces biens comme ci ils leurs appartenaient même si en realité ils appartenaient à leur maître. Les esclaves, et en particulier les esclaves instruits, étaient autorisés à gagner leur propre argent, argent qu'ils pouvaient utiliser pour plus tard acheter leur liberté.

Toutefois, les esclaves n'étaient pas des citoyens romains. Ils étaient considérés comme propriété en vertu du droit romain. Ils ne disposaient pas des mêmes droits que les citoyens. La différence était très claire quand il s'agissait de la peine infligée pour des crimes commis, la peine étant généralement beaucoup plus sévère pour les esclaves.

Les châtiments corporels pouvaient être appliqués aux esclaves (mais pas aux citoyens romains) et les esclaves pouvaient être condamnés à mort par crucifixion (les citoyens romains ne pouvaient pas être crucifiés). En outre, les esclaves exécutant un travail peu qualifié comme le travail dans les mines, les usines ou les carrières faisaient généralement face à des conditions de travail très dures.

slaves spartacus

Des esclaves travaillant dans une mine, dans le film Spartacus (1960)

Le rôle des esclaves dans l'économie romaine

La part des esclaves dans la population totale est estimée à 30-40% vers la fin de la République (un énorme pourcentage) et autour de 10-15% au cours de l'Empire. Les esclaves étaient souvent d'anciens soldats capturés lors des guerres d'expansion.

Souvent les marchands d'esclaves suivaient l'armée romaine en vue d'acquérir des esclaves. Le film Spartacus le montre bien: le marchand d'esclaves Lentulus Batiatus demande au général romain Crassus d'être le principal marchand d'esclaves après la défaite l'armée de Spartacus.

Les pirates participaient aussi au commerce des esclaves en kidnappant des gens et en les vendant pour faire un profit. Le commerce des esclaves était une entreprise très rentable, un esclave pouvait être vendu pour environ 1.000 sesterces au cours du 1er siècle après J.C. alors que nous estimons que le salaire de l'ouvrier moyen romain au cours de cette période était d'environ 80 sesterces par mois.

On estime qu'environ 250.000 esclaves avaient été vendus au début de l'Empire romain. Le commerce des esclaves était donc très rentable. Les esclaves soutenaient également l'économie en effectuant le travail dur, par exemple dans les champs ou dans les mines. On estime que la moitié des esclaves travaillaient dans la campagne, l'agriculture étant une activité très rentable à cette époque.

Les guerres serviles ou une série de révoltes d'esclaves vers la fin de la République romaine

Comme nous l'avons souligné précédemment, de nombreux esclaves étaient d'anciens soldats capturés lors des guerres d'expansion de Rome. En conséquence, il y eut de nombreuses révoltes d'esclaves appelées les guerres serviles vers la fin de la République romaine, la plus connue étant celle dirigée par Spartacus en 73 - 71 avant J.C.. L'excellent film Spartacus raconte en fait l'histoire de la troisième guerre servile!

Comment les esclaves acquéraient leur liberté et restrictions concernant la libération des esclaves

Les esclaves instruits pouvaient acheter leur liberté à leur maître. Ils devenaient des affranchis. Les esclaves pouvaient également être libérés pour avoir fait un bon acte envers leur maître ou tout simplement par respect ou par amitié.

Notons que lors de la Pax Romana, Rome stoppa son expansion et l'acquisition de nouveaux territoires. En conséquence, le nombre de nouveaux esclaves diminua de façon très importante. Pour maintenir la population esclave, le gouvernement imposa des restrictions sur l'affranchissement des esclaves. Les esclaves évadés étaient pourchassés sans relâche et il y avait des récompenses offertes pour ceux qui parvenaient à capturer les esclaves évadés.

Les esclaves en fuite pouvaient être fouettés ou tués (par crucifixion). Ils pouvaient aussi avoir marqué sur leur front les lettres FUG qui voulaient dire fugitif our fugitivus en latin.

Faits intéressants sur l'esclavage romain
  • L'esclavage à Rome n'était pas fondé sur la race, il y avait alors des esclaves de Europe du Nord (Celtes, Germains) ainsi que d'Afrique (Ethiopiens), même si la plupart des esclaves en Italie étaient d'origine italienne.
  • Au fil du temps, les esclaves gagnèrent plus de droits, par exemple, ils avaient le droit de porter plainte contre leur maître au cours du 1er siècle après J.C..
  • Les enfants d'esclaves devenaient automatiquement esclaves et appartenaient au même maître.
  • Les enfants d'esclaves affranchis jouissaient de tous les privilèges de la citoyenneté romaine, sans aucune restriction.

REFERENCES

  • Slavery in the Roman World - Cambridge Introduction to Roman Civilization (S. R. Joshel, Cambridge University Press, 2010)
  • Slavery in the Late Roman World, AD 275-425 (K. Harper, Cambridge University Press, 2016)
  • Greek and Roman Slavery - Routledge Sourcebooks for the Ancient World (T. Wiedemann, Routledge Revised edition, 1989)
  • Slavery & Rebellion in the Roman World, 140 B.C.-70 B.C. (K. R. Bradley, Indiana Univ Press, 1998)
  • Roman Slavery and Roman Material Culture - Phoenix Supplementary Volumes (M. George, University of Toronto Press, 2013)

THEMES SIMILAIRES



Retour de Esclaves Romains à la Page d'Accueil


Nouveaux Commentaires

Si vous voulez corriger cette page ou tout simplement laisser un commentaire, s'il vous plaît faîtes-le dans la boite ci-dessous.