L'Empire romain d'Orient (476 - 1453 après J.C.)

Selon de nombreux historiens, l'Empire Romain continua son existence dans l'Orient après la disparition de l'Empire romain d'Occident en 476 après JC. L'Empire romain d'Orient également connu sous le nom d'Empire Byzantin dura pendant plus de 1000 ans et maintint un grand nombre de coutumes et de traditions romaines, même si la culture était très influencée par la culture grecque.

En fait, les citoyens de l'Empire Byzantin appelaient leur empire «l'Empire romain» (Βασιλεία Ρωμαίων en grec ancien) ou tout simplement "Rome" (Ρωμανία). L'Empire Byzantin constituait la plus grande union économique et culturelle et également la plus puissante force militaire en Europe. La langue principale était le grec, même si le latin était la langue officielle de l'administration et de l'armée jusqu'au règne de l'empereur Héraclius (règne: 610-641 après JC).

Empereur Zénon (règne:474 - 491 après J.C.)
En 480, Zénon fut déclaré empereur de tout l'Empire et il mit fin à la division entre l'orient et l'occident. Toutefois, l'Italie était en réalité gouvernée par Odoacre qui plus tard se tourna contre Zénon. L'empereur Zénon réussit à convaincre les Ostrogoths et le roi gothique Théodoric basés en Mésie (dans les Balkans) d'envahir l'Italie afin de prendre le controle de toute le péninsule italienne. L'objectif de Zénon était d'éliminer Odoacre et d'écarter les Ostrogoths du coeur de son empire. Odoacre fut vaincu en 493 après JC et le roi Théodoric devint le maître de l'Italie.

Empereur Anastase 1er (491 - 518 après J.C.)
L'empereur Anastase combattit la guerre isaurienne de 492 à 497 qui était une guerre contre les rebelles d'Isaurie. Anastase améliora le système monétaire de l'Empire avec la mise en place d'une mesure officielle pour la follis, une pièce de monnaie en cuivre utilisée dans les transactions quotidiennes. Il fit d'importantes réformes du système fiscal comme l'abolition de la taxe de chrysargyre (en grec: χρυσάργυρον) aussi connue sous le nom de collatio lustralis en latin qui était une taxe imposée aux marchands (y compris aux prostituées!) et qui était payée tous les quatre ans avec des sommes d'or et d'argent. Lorsque Anastase 1er mourut, le trésor public possedait plus de 150 tonnes d'or!

agia sophia in 1100

L'Eglise Sainte-Sophie au 12ème siecle après J.C.

Justin 1er (règne: 518 - 527 après J.C.) et Justinien 1er (règne: 527 - 565 après J.C.)
Pendant son règne, Justinien conquit des territoires en Afrique du Nord et même en Italie, y compris Rome! Général Bélisaire entra dans Ravenne en 540, après la conquête de Naples et de Rome. Finalement, Justinien conquit toute l'Italie. Cependant, l'Empire Byzantin perdit Rome à nouveau en 546 lorsque le roi ostrogoth Totila captura la ville.

En 535, Justinien signa un traité de paix de 50 ans avec Khosro 1er de Perse et accepta de payer les Sassanides un grand tribut annuel. Dans la même année, il y eut une grande révolte dans Constantinople (connu comme les émeutes de Nika) qui prit fin avec l'exécution de près de 35 000 émeutiers! Les émeutes détruirent l'église principale de la ville ce qui conduisit à la construction de l'église Sainte-Sophie aussi connue sous le nom d'église de la Sainte Sagesse.

Justinien interdisit également le polythéisme. Il mit à jour et codifia le droit romain dont les lois furent utilisées jusqu'à la fin de l'Empire romain d'Orient. Son règne fut marqué par de nombreuses épidémies, y compris la peste de Justinien qui affaiblit grandement l'Empire. Enfin, Justinien était marié et follement amoureux de Theodora, une femme d'origine modeste (une danseuse et une "femme de la nuit") et qui influençait ses décisions.

Empereur Justin II (règne: 565 - 574 après J.C.)
Après la mort de Justinien en 565, son successeur, Justin II cessa de payer le tribut aux Perses. Pendant ce temps, les Lombards de Germanie envahirent l'Italie; vers la fin du siècle, seulement un tiers de l'Italie appartenait aux Byzantins.

Empereur Tibère II (règne: 574 - 582 après J.C.)
Quelques années après la mort de Justinien, l'Empire romain d'Orient perdit un grand nombre de territoires en Italie et réussit à conserver seulement les territoires du sud de l'Italie et de la Sicile. Le successeur de Justin, Tibère II, choisissant parmi ses ennemis, paya tribut aux Avars et s'engagea militairement contre les Perses. Même si Maurice, le général de Tibère, mena une campagne militaire effective sur la frontière orientale, le tribut payé aux Avars ne suffit pas à les arrêter. Les Avars capturèrent la forteresse de Sirmium dans les Balkans en 582, tandis que les Slaves commencèrent à faire des incursions sur le Danube.

Empereur Maurice (règne: 582 - 602 après J.C.)
L'empereur Maurice conquit de nouvelles terres à l'est. Son assassinat en 602 après J.C. conduisit à une guerre avec la Perse sassanide qui dura 20 ans. La longue guerre affaiblit l'Empire. En conséquence, l'Empire ne fut pas en mesure de contrer les conquêtes musulmanes du 7ème siècle.

600 - 1000 après J.C.: Perte et reconquête de territoires

Au 7ème siècle, les Arabes conquirent le sud de l'Italie et la Sicile. L'Empire romain d'Orient prit part à de nombreuses guerres contre les Arabes: l'Islam était en pleine expansion et les musulmans partaient à la conquête de territoires tels que la Syrie, l'Arménie et l'Egypte. L'Empire romain d'Orient devait aussi faire face à une autre menace dans les Balkans avec les invasions des peuples slaves.

Au 8ème et 9ème siècle après J.C., l'Empire byzantin réussit à reconquérir certain territoires à l'est. En 1000 après J.C., l'empereur Basileios II reconquit l'Arménie et la Bulgarie. L'économie et le commerce et la culture byzantine étaient alors en plein essor.

1071 - 1453 après J.C.: Les quatre croisades et la conquête ottomane de Constantinople

En 1071 après J.C., les forces byzantines subirent une defaite à la bataille de Manzikert. Cette défaite marqua le début du déclin de l'empire. En 1095 après J.C., après deux décennies de combats internes et d'invasions turques, l'empereur Alexis Ier Comnène demanda de l'aide aux royaumes d'Europe de l'Ouest. Suite à cette demande, les royaumes lancèrent les croisades notant que la quatrième croisade fut marquée par le sac de Constantinople.

1204 fut l'année de la conquête de Constantinople, conquête qui par la suite fragmenta l'Empire en une succession d'États latins puis byzantins. Constantinople fut finalement reconquise par les forces impériales en 1261 mais demeura seulement un petit État grec situé sur la côte égéenne. Un grand nombre des territoires byzantins furent progressivement conquis par les Ottomans. Finalement, l'Empire romain d'Orient s'effondra lorsque les forces ottomanes dirigées par Mehmed II conquirent Constantinople en 1453 après J.C.. Ce fut alors la fin de l'Empire romain d'Orient, qui en 1453 n'était plus qu'un petit État grec (notons que l'Etat grec fut recréé 400 ans plus tard en 1821 ).

REFERENCES

  • Warfare, State And Society In The Byzantine World 565-1204 (J. Haldon, Routledge 1st edition, 1999)
  • The Byzantines (A. Cameron, Wiley-Blackwell 1st edition, 2006)
  • Theodosius: The Empire at Bay (S. Williams, G. Friell, Yale University Press, 1995)
  • Byzantium and The Crusades 2nd edition (J. Harris, Bloomsbury Academic 2nd edition, 2014)
  • Economic Expansion in the Byzantine Empire, 900-1200 (A. Harvey, Cambridge University Press, 2003)

THEMES SIMILAIRES



Retour de L'Empire romain d'Orient à la Page d'Accueil

Nouveaux Commentaires

Si vous voulez corriger cette page ou tout simplement laisser un commentaire, s'il vous plaît faîtes-le dans la boite ci-dessous.