Début de la République romaine
(458-274 avant JC)

Le dernier roi de Rome, Tarquin le Superbe, un roi brutal qui utilisait la violence pour se maintenir au pouvoir, ne respectait pas le Sénat romain et la plupart des traditions romaines. En fait, Tarquin assassina le roi précédent, Servius Tullius, pour arriver au pouvoir! Lui et sa femme (qui était en fait la fille de Servius), complotèrent son assassinat. Il y a une peinture célèbre de Jean Bardin qui s'intitule "Tullia faisant passer son char sur le corps de son père", qui dépeint cet épisode historique choquant.

Le dernier roi de Rome expulsé de la ville

Le fils de Tarquin n'était pas mieux que son père. Il viola Lucrèce, la fille d'un puissant seigneur romain. Lucrèce se suicida par la suite. Suite à cette tragédie, un groupe de nobles romains, qui en avaient marre du roi Tarquin le Superbe, commencèrent une révolte et expulsèrent le roi en 509 avant JC. Tarquin le Superbe fut un mauvais roi, à tel point que le mot "roi" (rex en latin) garda une connotation négative jusqu'à la fin de l'Empire romain.

Séparation des pouvoirs

Brutus et Collatin faisaient partie des nobles qui commencèrent la révolution contre le roi. Ils devinrent les premiers consuls de Rome, et commençèrent ainsi la République romaine. Les pouvoirs religieux furent séparés entre le Rex Sacrorum (qui s'occupait du sacrifice annuel à Jupiter) et le Pontifex Maximus (qui avait autorité religieuse complète, l'équivalent du pape aujourd'hui). Les pouvoirs judiciaires furent donnés au praetor. Le recensement qui était une fonction importante à Rome était maintenant effectuée par le censor. Le pouvoir était séparé entre les différents magistrats qui étaient élus chaque année, les deux plus importants magistrats étant les deux consuls. Les consuls étaient aussi à la tête de l'armée.

Paul Jamin le Brenn

Paul Jamin Le Brenn et sa part
du butin (1893)

Le Sénat était déjà en existence durant le Royaume romain, mais il n'avait qu'un rôle consultatif. Au cours de la République, il devint plus puissant. Différentes assemblées furent créées, y compris la Comitia Centuriata qui élut des hommes(au début ces hommes étaient seulement des patriciens, mais plus tard, la Comitia Centuriata comprenait aussi des plebéens) à des postes importants et qui prenaient des décisions sur des questions de guerre et de paix. Une constitution définissait aussi clairement la séparation des pouvoirs.

L'invasion de la Gaule (vers 400 avant JC)

Environ cent ans après le début de la République romaine en 400 avant JC, Rome fut attaquée par les Gaulois. Les Gaulois avaient pénetré l'Italie, traversé l'Etrurie pour atteindre Rome. En 390 avant JC, ils rencontrèrent les Romains au bord du fleuve Allia (15 kilomètres au nord de Rome). Ils vainquirent les Romains, puis entrèrent dans la ville. De nombreux bâtiments de la ville furent incendiés, y compris le palais royal qui abritait toutes les archives qui furent perdues à jamais. La ville fut saccagée et pillée et les Gaulois l'occupèrent pendant sept mois. Mais au bout de ces sept mois les Romains prirent les armes et vanquirent l'armée gauloise.

Expansion de la puissance romaine (400-200 avant JC)

Au cours des deux siècles suivants, Rome élargit son territoire et prit le contrôle de l'Etrurie, des territoires grecs dans le sud de l'Italie (y compris Tarente) et de la majorité de la péninsule italienne.

REFERENCES

  • The Rise of Rome (Livy, Oxford University Press, 2009)
  • The History of Rome (Grant, Faber, 1979)
  • The Roman history (Cassius Dio, Vol. 1, Penguin Classics, 1987)

THEMES SIMILAIRES



Retour de Début de la République romaine à la Page d'Accueil


Nouveaux Commentaires

Si vous voulez corriger cette page ou tout simplement laisser un commentaire, s'il vous plaît faîtes-le dans la boite ci-dessous.
us flag french flag




roman cuisine cover small



buy ancient roman coins