Les banques sous la Rome antique

Aussi incroyable que cela puisse puisse paraître aujourd'hui, les premières banques romaines naquirent dans les temples consacrés aux dieux antiques, tout comme dans les civilisations de la Mésopotamie et de la Grèce antique. A Rome les plus grands temples, en particulier ceux situés dans et autour des divers Fora de la ville étaient aussi de grands dépôts d'argent. Imaginez si les cathédrales aujourd'hui gardaient, comme les banques, de l'argent dans leur sous-sol.

Mais comment est-ce que les temples sont-ils arrivés à détenir les fonds du peuple? Initialement les temples gardaient les trésors de l'État et parce qu'ils détenaient ces trésors, ils se mirent aussi à garder les effets et l'argent précieux du peuple. Les temples étaient considérés comme des dépositaires de sûreté incontestée. En fait, les temples, contrairement à nos églises et à nos cathédrales aujourd'hui, étaient fortement gardés. Imaginez si nos cathédrales aujourd'hui avait des gardes lourdement armés à leur entrée!

Il y avait des milliers de temples dans tout l'Empire qui étaient également des établissements dépositaires. Les Romains les plus riches stockaient leur or dans divers temples pour des raisons pratiques et aussi pour des raisons de sécurité. Par exemple, si un temple prenait feu, le riche ne perdait pas la totalité de sa fortune. En outre, le temple de Saturne à Rome abritait le aerarium qui était le trésor public de Rome. Au cours de la période impériale, le Temple de Castor et Pollux à Rome devint le dépositaire du trésor public.

L'argent était généralement gardé dans le sous-sol des temples. Les prêtres étaient chargés de tenir le compte des dépôts des personnes et les temples ne payaient pas d'intérêt sur les dépôts, mais ils prêtaient de l'argent et chargeaient des intérêts. Les prêtres devaient aussi s'occuper de ces prêts. Parfois, ils pardonnaient des dettes de personnes au conseil d'administration. Les temples étaient également impliqués dans l'échange de devises et dans la validation de la monnaie.

Notons que les transactions financières les plus complexes étaient faites par les changeurs d'argent qui étaient indépendants et qui n'étaient pas désignés par l'Etat. Ils n'étaient pas à l'intérieur des temples, mais ils avaient des boutiques ou des étals / tables dans le Forum. Toutes les opérations financières les plus complexes étaient faites par eux, y compris les investissements à but lucratif ou les transactions de courtage. Les mensarii qui étaient nommés par l'État étaient également en charge de prêter de l'argent surtout dans les périodes de crise économique.

Dans l'ensemble, les banques sous la Rome antique étaient assez sophistiquées et l'utilisation du crédit était généralisée, fait vraiment remarquable pour l'époque.

REFERENCES

  • Temple Banking in Rome (B. Bromberg, The Economic History Review)
  • Banking and Business in the Roman World (J. Andreau, Cambridge University Press, 1999)
  • Mensarii, bankers acting for public and private benefit (P. Niczyporuk, the Central European Journal of Social Sciences and Humanities, 2011)

THEMES SIMILAIRES



Retour de Banques Sous La Rome Antique à la Page d'Accueil


Nouveaux Commentaires

Si vous voulez corriger cette page ou tout simplement laisser un commentaire, s'il vous plaît faîtes-le dans la boite ci-dessous.